Parce que je rencontre très souvent des patients désespérés de se priver sans résultats, je me dois de faire le point.
Un contrôle du poids ne peut pas être efficace si on exclut (ou quasiment) un nutriment.
Par exemple, si on limite très fortement les glucides complexes (céréales, féculents ou pain), on perdra forcément du poids mais ce sera essentiellement du muscle et on sera épuisé (car le cerveau est gluco-dépendant et les glucides sont le carburant des muscles).

Lorsque l’on cherche à perdre du tissus adipeux (responsable des maladies métaboliques telles que le diabète, l’hypercholestérolémie, l’hypertriglycéridémie…), il faut simplement rééquilibrer sa ration journalière en protéines, lipides et glucides, sans oublier eau, minéraux et vitamines qui apporteront tonus et vitalité.

Un bilan diététique permet de rééquilibrer l’alimentation : on contrôle la quantité et la qualité des glucides et lipides sans trop enrichir en protéines (l’organisme n’en fait pas de réserves) et on inclut une activité physique si possible.
Certains aliments ne sont pas indispensables (groupe des produits sucrés par exemple) et peuvent être consommés modérément pour le plaisir ; d’autres sont essentiels (groupe des produits céréaliers par exemple) et, même s’il faut les contrôler, car source d’énergie, il ne faut pas les éliminer ! Il en sera de même pour les autres nutriments…
Pour conclure, ne vous laissez pas influencer par les modes largement diffusées dans les médias et parfois relatées par des professionnels dont ce n’est pas la spécialité (exemples : boire un jus de citron à jeun ; le lait est un poison ; ne pas manger de fruits en fin de repas ; exclure le gluten ; consommer tous les jours fruits secs et oléagineux…). Tous ces conseils peuvent être à l’origine d’un profond déséquilibre alimentaire (carences ou excès).
Pour avoir des résultats durables et acquérir une autonomie, consultez un professionnel de la nutrition qui vous guidera et vous aidera à gérer les équivalences au quotidien afin de varier vos repas mais aussi, profiter d’un resto, répondre aux invitations ou inviter…

Il ne s’agit pas de faire un régime restrictif mais d’équilibrer son alimentation !

Adeline Loucmidis – cabinet des tournesols – Nandy (77)