Repas de fêtes et diététique

Noël approche et les repas copieux aussi. Voici quelques astuces pour vous aider
à limiter les excès tout en profitant des bons petits plats.

L'apéritif

  • Si vous buvez de l'alcool, essayez de ne pas dépasser 2 verres pour les hommes et 1 verre pour les femmes (cela vous permettra de boire du vin à table ensuite). Vous pouvez poursuivre l'apéritif avec des eaux gazeuses, des jus de légumes (de plus en plus appréciés) des boissons light ou zéro. Attention aux jus de fruits qui peuvent apporter beaucoup de sucre.
  • Faites honneur aux préparations maisons et évitez les mets industriels (chips, biscuits apéritifs...) et les oléagineux qui sont très riches et peu originaux. Essayez de vous limiter à quelques feuilletés.
  • On peut réaliser des verrines festives chaudes ou froides (velouté de potimarron, saumon et ricotta, Saint-Jacques...) qui apporteront un peu de légèreté.
  • Les dips (petits légumes) accompagnés de sauces originales à base de fromage blanc à 0% de MG sont consommables à volonté.

Le repas

  • Les huîtres et autres crustacés ne posent aucun souci (assaisonnés de citron ou vinaigre, sans pain ni beurre ! ) ; le saumon et la truite fumés sont gras  ; un jus de citron suffit à les accompagner. La farce des escargots est riche elle aussi.
  • Par définition, le foie gras contient environ 50% de matière grasse alors une seule part suffira. Accompagnez-le seulement de 2 tranches de pain et d'un peu de confis (qui apporte du sucre).Une volaille, un poisson, des noix de Saint-Jacques sont parmi les moins gras. Il suffit de retirer la peau des volailles, évitez les farces et de saucer avec le pain.
  • On peut ajouter aux féculents traditionnels (marrons, patates douces, flageolets...) des légumes en purée ou non. Ils permettront d'alléger le plat.
  • Ne vous resservez pas car le repas n'est pas terminé 😉
  • Le fromage, si vous en avez le courage, est le plat où vous pouvez faire l'impasse sans vexer vos hôtes car ce n'est pas une préparation maison. Vous éviterez ainsi du gras supplémentaire et des glucides avec le pain qui l'accompagne !
  • La salade, qui procure une sensation de fraîcheur, apporte aussi de l'huile avec la vinaigrette. Celle-ci aussi peut être évitée.
  • Soyez modérés sur les boissons alcoolisées et sucrées ; ayez toujours un verre d'eau proche de votre assiette.

Le ou les desserts

  • Ils sont parfois nombreux alors, si vous souhaitez goûter à tout, prenez des petites parts.
  • Salade de fruits, sorbets, clémentines, certaines bûches ou verrines peuvent être plus légers. Mais attention car, si vous mangez des fruits (secs ou frais) en plus du "gros gâteau", vous rajoutez du sucre (déjà en excès dans votre repas ! ).
  • Les truffes, les marrons glacés, les papillottes, les fruits déguisés...qui finissent la soirée ne font qu'ajouter sucre et gras alors soyez raisonnable 😉

"L'après excès"

Si vous ne cumulez pas les repas, mangez plus léger le lendemain mais ne sautez pas de repas. Si les festivités se poursuivent plusieurs jours conservez les mêmes règles de contrôle et essayez d'ajouter des séances d'activité physique entre les siestes 😉Adeline Loucmidis - diététicienne - cabinet des tournesols - Nandy